World Archery s’engage à lutter contre le dopage et à maintenir le tir à l’arc un sport propre.

Bien que le tir à l’arc ne soit pas considéré comme ayant un problème de dopage, World Archery et ses fédérations nationales de tir à l’arc s’emploient activement dans l’éducation des athlètes, dans des campagnes pour le fair-play et dans la protection de l’intégrité du sport.

World Archery est signataire du Code mondial antidopage et sa liste des substances interdites en et hors compétition, qui est mise à jour chaque année par l’Agence mondiale antidopage. En outre, l’alcool reste une substance interdite dans le sport du tir à l’arc. Les règles antidopage du tir à l’arc international se trouvent dans le Livre de Règlements de World Archery.

Les athlètes qui prennent des médicaments prescrits contenant des substances figurant sur la liste des interdictions peuvent demander une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques, qui peut les autoriser à continuer à prendre ledit médicament durant les compétitions.

C’est l’Agence de contrôles internationale qui gère le programme antidopage de World Archery. La Chambre Anti-dopage du Tribunal Arbitral du Sport est elle chargée de statuer sur toute violation des règles antidopage dans le tir à l’arc.

Les athlètes et officiels doivent rester vigilants et signaler toute activité suspecte liée au dopage via la plateforme Briser le silence! de l’Agence mondiale antidopage.

Beginners’ guide to anti-doping in archery

A simple explanation of doping, testing and how it relates to archery.

Les contrôles

Des contrôles antidopage aléatoires sont effectués lors de tous les événements internationaux, et les règles antidopage de World Archery s’appliquent à tous les événements enregistrés avec le statut de reconnaissance des records du monde.

Actuellement, World Archery ne conserve pas les échantillons plus longtemps que ce qui est requis par les laboratoires. Les substances susceptibles de faire l’objet d’abus dans le sport du tir à l’arc sont facilement détectables, et il est peu probable que de nouvelles méthodes de détection améliorent les procédures antidopage du sport, ce qui rend inutile de retester les échantillons historiques. Toutefois, cette politique est évaluée périodiquement.

Pour de plus amples informations sur la protection des données à caractère personnel dans le cadre du sport propre, veuillez lire la notice de confidentialité antidopage (en anglais).

Groupe cible de sportifs

Chaque année, plusieurs archers internationaux sont choisis pour figurer dans le groupe cibles de sportifs soumis aux contrôles. Les athlètes sont normalement sélectionnés parmi les champions du monde et les premières places du classement mondial. Les archers faisant partie du groupe cible de sportifs doivent informer sur leur localisation et peuvent à tout moment être soumis à des contrôles aléatoires en dehors des compétitions.

Autorisation d’usage à des fins thérapeutiques

Les athlètes qui prennent des médicaments prescrits contenant des substances figurant sur la liste des interdictions peuvent demander une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques, qui peut les autoriser à continuer à prendre ledit médicament durant les compétitions sans enfreindre les règles antidopage. Les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques sont délivrées à un athlète spécifique, pour une substance spécifique et pour son usage spécifique.

Le Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques garantit la cohérence du processus d’évaluation des demandes et de délivrance des autorisations.

Les athlètes internationaux, y compris ceux qui font partie du groupe cible de sportifs soumis aux contrôles, qui participent à des championnats du monde ou à d’autres événements internationaux pour une équipe nationale, doivent demander à World Archery une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques.

Les athlètes nationaux, y compris ceux qui participent à des compétitions dans leur propre pays, doivent contacter leur organisation nationale antidopage pour obtenir des informations sur une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques.

Les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques délivrées au niveau national sont automatiquement valables pour les compétitions internationales, à condition qu’elles aient été délivrées conformément au standard international et qu’elles ne concernent pas les bêta-bloquants. Les sportifs nationaux bénéficiant d’une exemption pour les bêta-bloquants doivent refaire une demande d’exemption internationale si nécessaire.

Picture of doping test containers.

L’éducation antidopage

L’Agence mondiale antidopage propose plusieurs outils éducatifs pour les athlètes et les officiels. Les fédérations nationales de tir à l’arc sont encouragées à utiliser ces outils pour préparer leurs équipes aux compétitions internationales.

L’outil d’apprentissage Entraîneurs Franc Jeu (CoachTrue) évalue les connaissances et la compréhension des procédures antidopage par les entraîneurs. Cet outil primé met les utilisateurs en situation réelle pour tester leurs aptitudes. Un certificat est délivré pour la réussite d’un test.

Le quiz Franc Jeu (PlayTrue) teste la connaissance et la compréhension des procédures antidopage par un athlète. Il est disponible dans plus de 45 langues. Il existe également une version pour les jeunes athlètes.

La plateforme d’éducation et d’apprentissage en matière de lutte contre le dopage contient une collection complète de cours ciblés pour les athlètes, les entraîneurs, les parents, les professionnels de la santé et d’autres rôles de soutien au sport, et ce dans plusieurs langues.