Jang Minhee a dû batailler ferme à Yankton pour s’offrir le titre de championne du monde

L’archère coréenne Jang Minhee a battu l’Américaine Casey Kaufhold en trois petits sets pour remporter sa première médaille d’or individuelle et le titre mondial aux Championnats du Monde Hyundai de tir à l’arc 2021 à Yankton, aux États-Unis.

“Ce sont mes premiers championnats du monde et aussi mon dernier événement en tant que membre de l’équipe nationale coréenne pour cette saison. Pour le dernier match, j’ai gagné. Je suis vraiment heureuse. J’ai vraiment pris du plaisir,” a déclaré Minhee.

La jeune femme de 22 ans a souffert dans son parcours jusqu’en finale.

Tête de série numéro 3, elle a tout d’abord survécu à un barrage dans son premier match contre Lidiia Sichenikova, puis encore à un autre face à Lisa Barbelin dans l’arène des finales.

Alejandra Valencia est elle aussi passée à quelques millimètres de la victoire en demi-finale, plusieurs ses flèches de la Mexicain terminant juste hors du 10.

Mais Jang a tenu bon pour finalement l’emporter, malgré avec un 8 pour conclure.

En fin de session, elle a mis en cause son timing, expliquant avoir eu du mal à garder le bon rythme sous la pression de l’arène.

La finale aura donc été la partie la plus aisée de sa journée.

Jang a en effet surclassé Kaufhold en finale, l’Américaine ayant clairement dépensé une bonne partie de son influx lors de sa victoire sur la championne olympique et favorite An San en demi-finale, grâce à trois sets de 29, 28 et 29 points.

“Au début, j’étais vraiment nerveuse, mais j’ai essayé de me concentrer sur ma façon de tirer. Finalement, j’en ai une, de médaille d’or. Je suis tellement heureuse en ce moment,” a déclaré la nouvelle championne.

C’est la première saison de Minhee au sein de l’équipe coréenne élite.

Après le titre olympique par équipe remporté à Tokyo, pour ses premiers championnats du monde à Yankton, elle s’est offert l’or individuel et par équipe.

Quant à la médaille d’argent, il s’agit du premier podium individuel d’une archère classique américaine à des championnats du monde depuis Denise Parker en 1989. À seulement 17 ans, c’est un exploit phénoménal pour Casey Kaufhold.

“L’or aurait été formidable, mais je pense que j’ai su garder mon calme et j’ai réalisé une bonne performance. C’est formidable de gagner une médaille à domicile,” a-t-elle dit.

Sous les yeux de sa mère, qui était dans les tribunes pour assister à sa performance.

Olympic Champion An San beat Mexico’s Alejandra Valencia to bronze. The pair was tied after four sets – and the top seed finished with a perfect 30-point set to break the deadlock.

La championne olympique An San a pris le meilleur sur la Mexicaine Alejandra Valencia pour décrocher le bronze. Alors que les deux archères étaient à égalité après quatre sets, la tête de série numéro 1 a terminé sur un set parfait de 30 points pour sortir débloquer la situation et s’offrir un nouveau podium.

“Cela signifie beaucoup pour moi, peu importe la couleur de la médaille,” a déclaré An San. “En venant ici, mon premier objectif était la médaille par équipe, c’est pourquoi je suis vraiment satisfaite du résultat ici.”

C’est la première fois depuis 2015 que deux archères classiques coréennes montent ensemble sur le podium mondial.

Jang Minhee est elle la 11e Coréenne à remporter ce titre.

Biographies
Compétitions