L'épreuve féminine par équipes aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

The Korean recurve women’s team shoots at the Rio 2016 Olympic Games.

La deuxième médaille décernée en tir à l’arc aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sera celle de l’épreuve féminine par équipes, une compétition qui, historiquement, n’a connu qu’une seule nation titrée.

La Corée a en effet remporté tous les titres par équipe en arc classique femmes aux Jeux jusqu’ici.

Il est attendu que la nation s’impose à nouveau à Tokyo, même si Kang Chae Young, An San et Jang Minhee n’ont jamais participé à des Jeux Olympiques auparavant. Ce manque d’expérience ne doit pas être sous-estimé, néanmoins.

D’autant plus que c’est l’équipe du Chinese Taipei, qui avait surpris la Corée en finale à Bois-le-Duc il y a deux ans, qui arrive au Japon en tant que championne du monde.

Le temps est-il enfin venu d’interrompre cette incroyable série de victoires, en détrônant les mastodontes du tir à l’arc féminin et en ravissant à la Corée le titre olympique par équipe chez les femmes?

L’essentiel en bref

Qu’est-ce qui se passe? L’épreuve féminine par équipes aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le 25 juillet 2021.

Quel est l’enjeu? Une médaille d’or olympique.

Qui est en lice? Des équipes représentant 12 nations.

C’est quoi l’histoire? Les Coréennes sont invaincues dans l’épreuve par équipes depuis son introduction en 1988. Elles ont ainsi remporté huit médailles d’or en huit Jeux Olympiques. À chaque victoire aux Jeux, la pression pour prolonger cette série est rendue plus forte.

Le podium de Rio 2016

  1. KOR flag Corée
  2. RUS flag Russie
  3. TPE flag Chinese Taipei

Classement mondial (top 5)

En date du 23 juillet, premier jour des Jeux Olympiques.

  1. MEX flag Mexique
  2. RUS flag Russie
  3. ITA flag Italie
  4. IND flag Inde (non partante)
  5. KOR flag Corée

Les favorites

Il ne fait aucun doute que la Corée est la favorite à sa propre succession, pour prolonger son invincibilité dans l’épreuve féminine par équipes à neuf Jeux Olympiques consécutifs. La seule raison pour laquelle la nation n’est pas classée numéro 1 mondiale actuellement vient de son inactivité sur la scène internationale. Elle avait en effet choisi de renoncer au circuit de la Coupe du Monde Hyundai de tir à l’arc après la pandémie pour se préparer à domicile pour ces Jeux.

Qui donc a les moyens de faire chuter les Coréennes de leur première place? Le Chinese Taipei, certainement, après avoir réussi cet exploit en finale des derniers championnats du monde et... c’est tout. Toute autre équipe sur la plus haute marche du podium serait une énorme surprise. Cela dit, la troisième place est elle largement ouverte.

Les participants

Les nations ont dû qualifier leur équipe pour les Jeux Olympiques. Le pays hôte a automatiquement reçu une place par équipe.

Le format de compétition

Les équipes sont classées en fonction du résultat combiné des qualifications de leurs trois archères. Le score maximum pour une équipe lors des qualifications est de 2160 points, le record olympique actuel est à 2004 points (Corée) et le record du monde à 2053 (Corée).

Les nations se retrouvent ensuite dans un tableau de matchs à confrontation directe, dans lesquelles l’équipe gagnante de chaque match poursuit sa route et la perdante est éliminée jusqu’à ce qu’une équipe soit couronnée championne.

Les matchs par équipes se jouent selon le système de sets où l’objectif à atteindre est cinq points de set. Les matchs durent en général environ 25 minutes.

Chaque match est divisé en sets de six flèches. Les équipes tirent chaque set en deux rotations de trois flèches, une par archère, avant d’alterner avec l’équipe adverse. Chaque nation dispose de 120 secondes pour tirer ses six flèches.

Une fois que toutes les flèches d’un set ont été tirées, la nation avec le meilleur score reçoit deux points de set. Les deux nations reçoivent un point de set en cas d’égalité au score. Le maximum pouvant être atteint dans un set est de 60 points.

En cas d’égalité à quatre points de set chacun après quatre sets, l’équipe gagnante est désignée grâce à un tie-break.

Chaque archère tire une flèche et la nation ayant le score le plus élevé remporte le match. Si l’égalité persiste, la nation dont la flèche est la plus proche du milieu de la cible l’emporte. (Les deuxièmes meilleures flèches, et si nécessaire les troisièmes, sont comparées si les premières sont à une distance identique du centre).

Compétitions