Gwangju: Résumé de la deuxième étape de la Coupe du Monde Hyundai 2022

General shot of finals field at Gwangju 2022

Après 15 ans d’absence, la tournée internationale a fait son retour sur les terres de l’une des plus grandes nations du tir à l’arc au monde, la Corée.

C’était également le premier événement de haut niveau dans le pays asiatique depuis les Championnats du Monde de tir à l’arc de 2009.

Les meilleurs du monde en un seul lieu

Les quatre numéros 1 mondiaux avaient confirmé leur présence à Gwangju avant la compétition, Brady Ellison, Mike Schloesser, Sara Lopez et An San faisant partie des 272 athlètes (149 hommes, 123 femmes) inititalement inscrits en provenance de 39 pays.

Parmi eux se trouvaient aussi deux des quatre vainqueurs individuels de la première étape à Antalya: l’archer classique Miguel Alvarino Garcia et l’athlète poulies Schloesser.

La gagnante de l’épreuve féminine en arc à poulies, Ella Gibson, ne s’est pas inscrite pour la Corée, tandis que la championne dans la division classique en Turquie, Bryony Pitman, a été contrôlée positive au covid la veille de l’événement et n’a donc pas pu faire le voyage.

De nombreux regards étaient tournés vers An San, tirant sur ses terres de l’Université féminine de Gwangju, ainsi que sur tous ses autres coéquipiers, Ellison avouant à World Archery que “… ce serait bien d’avoir à nouveau les meilleurs gars sur le circuit.”

Marcus D’Almeida se montrait également enthousiaste à l’idée de tirer en Corée, tout comme Takaharu Furukawa, tandis que l’Australien Ryan Tyack espérait réitérer sa médaille d’argent d’Antalya.

Compound qualification at Gwangju 2022

Les qualifications

Les archers à poulies ont comme souvent fait le spectacle, les numéros 1 mondiaux Lopez et Schloesser terminant en tête des qualifications dans des conditions de vent difficiles.

Schloesser était tête de série numéro 1 en Coupe du Monde pour la cinquième fois consécutive, après les trois étapes de l’année passée et Antalya le mois dernier. Pour ses débuts sur le circuit international, la Mexicaine Dafne Quintero s’est classée troisième, admettant se sentir “à l’aise” en Asie.

Comme prévu, c’est la Corée qui a remporté les qualifications dans la division des arcs classiques.

The podium of the compound women's team event at Gwangju 2022

Les épreuves par équipes

L’Inde et la Corée ont décroché les premières médailles à Gwangju, en remportant leurs matches de bronze respectifs dans les épreuves mixtes féminines et masculines.

Plus tard dans la semaine, les femmes coréennes, les hommes indiens et les doubles mixtes du Chinese Taipei ont ajouté l’or à leur palmarès, l’épreuve mixte étant l’une des trois épreuves dans lesquelles la nation locale n’a pas été médaillée, avec l’épreuve individuelle en poulies hommes et le double mixte en arc classique.

Les Coréens, hommes et femmes, ont remporté leurs deux finales par équipes en arc classique, poussant respectivement l’Italie et l’Allemagne vers l’argent. Les Espagnols et les Indiennes avaient eux remporté le bronze un plus tôt dans la semaine.

The men's recurve podium at Gwangju 2022

Les épreuves individuelles

Lors de la deuxième édition du Archery Show, la gagnante de la première étape de la Coupe du Monde Pitman nous avait dit qu’elle voyait Choi Misun remporter l’or après que la Coréenne se soit qualifiée dans le dernier carré.

Pitman a eu raison puisque Misun l’a emporté, rejoignant son compatriote Kim Woojin en tant que meilleurs archers classiques en individuel.

En arc à poulies, Schloesser a remporté sa deuxième étape consécutive cette année, sa huitième victoire d’étape en Coupe du Monde. Kim Yunhee est elle entrée dans l’histoire en devenant la première Coréenne à remporter une épreuve de Coupe du Monde sur ses terres.

The finals field at Gwangju 2022

Ce que cela signifie

Grâce à ces résultats, Misun, Woojin et Yunhee se sont directement qualifiés pour la Finale de la Coupe du Monde Hyundai 2022 qui se déroulera au Mexique, où ils rejoindront les déjà qualifiés Schloesser, Pitman, Alvarino Garcia et Gibson.

Cela signifie également des changements au niveau du classement mondial, Ellison perdant sa place de numéro 1 mondial (rang qu’il occupait depuis juin 2019) au profit de Woojin et Mete Gazoz.

Lopez, San et Schloesser maintiennent eux leur rang.

La suite?

Le mois prochain, le circuit se déplacera dans la ville hôte des futurs Jeux Olympiques de 2024, Paris.

The recurve women's team podium at Gwangju 2022

Vainqueurs individuels: Gwangju 2022

Vainqueurs par équipe: Gwangju 2022

Tableau des médailles: Gwangju 2022

  1. KOR flag Corée: 9 (6 en or, 2 en argent, 1 en bronze)
  2. IND flag Inde: 5 (1 en or, 1 en argent, 3 en bronze)
  3. GER flag Allemagne: 2 (1 en or, 1 en argent)
  4. = TPE flag Chinese Taipei: 2 (1 en or, 1 en bronze)
    NED flag Pays-Bas: 2 (1 en or, 1 en bronze)
  5. N/A
  6. EST flag Estonie: 2 (2 en argent)
  7. ESP flag Espagne: 3 (1 en argent, 2 en bronze)
  8. USA flag USA: 2 (1 en argent, 1 en bronze)
  9. = FRA flag France: 1 (1 en argent)
    = ITA flag Italie: 1 (1 en argent)
  10. N/A
  11. MEX flag Mexique: 1 (1 en bronze)

Des athlètes représentant 11 pays ont récolté les 0 médailles en jeu dans les 10 épreuves à Gwangju.

Biographies
Compétitions